Back
Image Alt
C'est quoi le permis E ?

C’est quoi le permis E ?

Le permis E est un permis spécifique qui permet de conduire avec une catégorie de remorque particulière. Mais, qu’est-ce que c’est exactement et comment l’obtenir ? Nous allons tenter de répondre à vos questions.

Le permis E pour les remorques

Vous l’avez compris, le permis E permet d’obtenir des qualifications afin de conduire des remorques imposantes. Il sert à conduire un véhicule attelé d’une remorque dont le PTAC (poids total autorisé en charge) est de plus de 750 kg. Ainsi, un véhicule nécessitant un permis B peut tracter une remorque dont le PTAC est supérieur à 750 kg si, le conducteur a obtenu au préalable son permis E.

A lire aussi : Devenir chauffeur poids lourd : les étapes

Il est aussi utile pour conduire des semis remorque, mais également des véhicules ayant une caravane. Ce permis est également valable si un conducteur conduit un véhicule de type tracteur qui tracte une remorque et que l’ensemble fait plus de 4 250 kg.

C’est un permis qui est une option sur les autres permis. Ainsi, un détenteur d’un permis B conduisant un véhicule classique peut obtenir la mention permis EB si le candidat a obtenu son permis E, après le permis B.

A lire aussi : Quand passer du tout risque au tiers?

Cependant, le PTAC de la remorque ou de la caravane doit être inférieur à 3,5 T, car sinon le candidat doit passer un autre permis, d’une catégorie supérieure.

Passer ce permis est obligatoire en France pour conduire un véhicule remorqué en toute sécurité. Le candidat ayant obtenu cette catégorie de permis est alors en règle en cas de contrôle. 

Vous l’avez compris, pour obtenir ce permis permettant de tracter une remorque, le conducteur doit passer une formation et un examen afin de pouvoir conduire ce genre de véhicule en circulation.

C'est quoi le permis E ?

Comment obtenir le permis E ?

En effet, pour être en mesure de conduire sur la route avec une remorque dont le PTAC est de plus de 750 kg, le conducteur doit suivre une formation et réussir son examen.

Les critères pour passer l’examen

Le candidat voulant passer l’examen du permis remorque doit avoir minimum 18 ans. Il doit posséder le permis B ou un autre permis pouvant tracter une remorque dont le PTAC est de plus de 750 kg.

Si vous avez moins de 25 ans, vous pouvez faire la formation et tenter de réussir l’épreuve de cette catégorie de permis si vous possédez votre attestation de recensement. Un étranger peut également passer l’examen pour cette catégorie de permis seulement s’il réside depuis plus de six mois en France et qu’il a une carte de séjour.

Si le candidat est atteint d’un quelconque handicap ou d’une maladie qui lui procure une invalidité, celui-ci doit obligatoirement passer une visite médicale avant de commencer la formation du permis E.

La formation et l’examen du permis E

Pour s’inscrire à la formation, contactez une autoécole. Cette autoécole doit proposer le passage à l’épreuve et la formation de cette catégorie de permis pour tracter une remorque. Ainsi, comme pour toute catégorie de permis, l’autoécole va créer un dossier autorisant le candidat à s’inscrire à l’épreuve et de bénéficier d’une formation.

Pour que votre code de la route soit en cours de validité, il faut que l’épreuve ait été passée il y a moins de 5 ans. Ainsi, si vous avez passé votre code de la route il y a plus de 5 ans, celui-ci n’est plus en cours de validité. Vous devez repasser l’épreuve pour valider votre code de la route. Le code de la route en validité est obligatoire pour commencer la pratique.

L’épreuve pour circuler en toute sécurité et obtenir ce permis se compose de deux parties. Une partie de l’épreuve est hors circulation, tandis que l’autre épreuve est en circulation. Ainsi, réussir ces deux parties de l’épreuve autorise le candidat à tracter une remorque dont le PTAC est supérieur à 750 kg. L’épreuve hors circulation est soit une interrogation orale, soit une interrogation écrite et orale. Ce n’est pas lié à la pratique directement, mais plus à la théorie. L’autre partie de l’épreuve en circulation consiste quant à elle à noter le candidat sur sa pratique. 

La réussite de l’épreuve pratique détermine si l’inspecteur autorise ou non le candidat à conduire sur la route ces véhicules.