Back
Image Alt

Comment se fixer un objectif Smart ?

Le sigle SMART est un terme que l’économiste américain Georges T. Doran emploie pour la première fois en 1081. Chaque lettre de ce sigle à sa signification. S comme Spécifique, M comme mesurable, a comme Acceptable, R comme réaliste et T comme temporairement défini.

Cependant, comment définir un objectif en utilisant la méthodologie SMART ? La définition d’un objectif selon la méthode SMART se fait en suivant quatre indicateurs. Ainsi, il faut que l’objectif soit spécifique, mesurable, acceptable, réaliste et temporellement défini.

A découvrir également : Les tendances incontournables du marché de l'emploi à Paris en ce moment

Objectif spécifique et mesurable

Un objectif est spécifique lorsqu’il répond à un besoin unique. Ce dernier doit avoir un rapport avec le travail que vous effectuez. Votre objectif se doit d’être compréhensible et perceptible par vos autres collaborateurs. Pour finir, il faut que votre objectif soit en synergie avec la charte de votre entreprise.

On doit être capable de mesurer votre objectif dans le temps. En effet, on doit pouvoir le quantifier également. C’est le seul moyen de savoir comment évaluer l’objectif et de savoir si votre idée porte ses fruits. Cela vous permet à vous aussi de savoir dans quelle catégorie vous travaillez. En outre, cela vous permet de savoir s’il vous faut faire autrement ou s’il faut continuer sur la même lancée.

A lire également : Travailler à Paris : Les cafés et espaces de coworking les plus appréciés

Objectif acceptable et réaliste

Dans la méthodologie SMART, il faut que votre objectif soit acceptable. Cela voudrait dire qu’il faut qu’il tienne compte du budget des ressources humaines et financières de l’entreprise. Vous êtes ainsi amené à faire le point des ressources dont vous aurez besoin à l’avance.

Cela se fera pendant la réalisation de votre objectif. Par contre, fixer des objectifs peu audacieux risque de ne pas motiver vos collaborateurs. Dans l’acceptabilité de votre objectif, tenez compte de la concurrence et de l’offre qui se présente sur le marché.

Votre objectif est réalisable à la condition qu’il soit pertinent. En outre, il présente peu de similitudes avec un autre objectif que vous avez réalisé. Certes, cela doit être unique, mais il doit s’avérer différent d’un autre objectif dans l’entreprise.

Objectif temporellement défini

Votre objectif doit avoir une durée dans le temps. Il faut donc définir une date de démarrage et une date de fin. À priori, vous pouvez insérer ou ajouter des dates pour des bilans à mi-parcours. Enfin, évitez les délais de fin précipités pour un rendement meilleur et ceux de rendement trop long.

Les objectifs SMART vous donnent la possibilité d’évaluer vos potentialités (forces et faiblesses) afin de les améliorer. Se fixer un objectif SMART vous permet aussi d’économiser du temps, de l’énergie, des ressources financières et humaines.

Objectif aligné avec ses valeurs

Lorsque l’on se fixe un objectif, il faut s’assurer qu’il soit en adéquation avec nos valeurs profondément ancrées. Effectivement, si nos actions ne sont pas en harmonie avec ce que nous croyons et ce qui compte vraiment pour nous, il sera difficile de maintenir notre motivation et notre engagement sur le long terme.

Pour aligner nos objectifs avec nos valeurs, la première étape consiste à prendre le temps d’identifier clairement ces dernières. Il peut être utile de se poser les questions suivantes : Quels sont les principaux moteurs qui guident ma vie ? Qu’est-ce qui est réellement important pour moi ? Quelles sont mes convictions fondamentales ?

Une fois que nous avons une meilleure compréhension de nos valeurs, il est alors possible d’évaluer si nos objectifs actuels y correspondent ou non. Par exemple, si l’un de vos objectifs personnels est d’améliorer votre santé et que vous accordez une grande valeur au bien-être physique et mental, cet objectif serait considéré comme aligné.

Si vous constatez qu’un objectif ne correspond pas à vos valeurs ou même entre en conflit avec celles-ci, cela peut être un signe qu’il faut revoir votre approche. Prenez le temps d’examiner pourquoi cet objectif a été initialement choisi et réfléchissez à des alternatives plus cohérentes avec vos convictions.

Aligner ses objectifs sur ses valeurs permet aussi d’accroître notre satisfaction personnelle. Lorsque nous faisons des choix basés sur ce en quoi nous croyons vraiment au lieu de suivre aveuglément la société ou les attentes des autres, nous renforçons notre sentiment d’authenticité et de congruence. Cela nous permet aussi de vivre en accord avec nos principes principaux, ce qui est essentiel pour une vie épanouissante.

Se fixer des objectifs alignés sur nos valeurs profondément ancrées est crucial pour maintenir la motivation et l’engagement à long terme. Prenez le temps d’examiner vos valeurs fondamentales afin de déterminer si vos objectifs actuels sont en harmonie avec celles-ci. Réajustez-les au besoin afin de vivre une vie conforme à ce que vous croyez vraiment important.

Objectif évaluable et ajustable

Un autre aspect crucial lors de la définition d’un objectif est sa mesure et son évaluation. En effet, il est capital de pouvoir mesurer nos progrès afin de savoir si nous sommes sur la bonne voie pour atteindre notre objectif.

Pour rendre un objectif évaluable, il faut le formuler de manière spécifique et quantitative. Par exemple, plutôt que de dire ‘Je veux m’améliorer en anglais’, on pourrait formuler l’objectif ainsi : ‘Je souhaite augmenter mon niveau d’anglais au point d’être capable d’avoir une conversation fluide avec des anglophones natifs’. Cette formulation permet non seulement de définir clairement ce que signifie ‘s’améliorer en anglais’, mais aussi d’établir un critère quantitatif mesurable (la capacité à avoir une conversation fluide).

Une fois l’objectif formulé avec précision, pensez à bien choisir les indicateurs qui permettront de suivre les progrès réalisés. Ces indicateurs peuvent être numériques ou qualitatifs selon la nature de l’objectif. L’idée est d’avoir des points de repère concrets pour évaluer notre avancement.

Lorsque nous suivons nos progrès régulièrement, cela nous permet non seulement de garder le cap sur notre objectif, mais aussi d’apporter les ajustements nécessaires si besoin. En effet, il peut arriver qu’en cours de chemin vers notre objectif initialement fixé, nous réalisions que celui-ci n’est plus adapté ou qu’il faut y apporter des modifications pour mieux répondre à nos besoins actuels.

Ajuster ses objectifs en cours de route est une démarche tout à fait normale et même souhaitable. La vie évolue constamment, donc pensez à bien les formuler de manière spécifique et quantitative, ainsi qu’à établir des indicateurs pour mesurer les progrès réalisés. Pensez à bien suivre régulièrement ces progrès afin d’ajuster l’objectif si besoin au cours du cheminement vers sa réalisation.