Back
Image Alt

Devenir chauffeur poids lourd : les étapes

Aujourd’hui, le secteur de transport de marchandises fait plus de 40 milliards d’euros chaque année. La demande dans ce milieu est importante et pourtant, les acteurs, notamment les entreprises de transport, ont encore du mal à trouver des chauffeurs poids lourd. Êtes-vous à la recherche d’emploi ? Ce milieu vous intéresse-t-il ? Vous pouvez très bien monter votre entreprise de transport et devenir chauffeur poids lourd.

Suivre une formation appropriée

Pour être chauffeur poids lourd, la première condition requise est le permis de conduire de catégorie C. Ceci dit, vous devez d’abord avoir le permis B et avoir au moins 21 ans. Pour son exercice, il faut aussi avoir au minimum un CAP conducteur routier marchandises ou un CAP conducteur livreur de marchandises. Si vous avez un Bac professionnel Conducteur routier marchandises ou un titre professionnel conducteur de transport routier de marchandises, vous devez pouvoir exercer ce métier. Sinon, vous pouvez également suivre une Formation Initiale Minimale Obligatoire.

A lire aussi : Quelles méthodes pour retirer une bosse soi-même sur sa voiture ?

Quelques qualités requises

Il ne faut pas voir le chauffeur poids lourd comme le monsieur qui reste au volant de son camion toute la journée. L’exercice de ce métier demande un minimum de connaissances par rapport au véhicule : ceci dit, il doit connaître comment charger et décharger son camion, comment utiliser le matériel de navigation et comment bien entretenir son véhicule.

Il faut savoir que c’est un métier qui demande beaucoup de concentration et de vigilance pour sa sécurité personnelle et celle des autres usagers de la route. Le chauffeur poids lourd doit être une personne qui sait garder son calme dans toutes les situations, particulièrement dans les situations stressantes.

A lire en complément : Quelles sont les voitures les plus fiables en 2022?

Le CAP ou le titre et le permis ne suffisent pas …

Si vous voulez travailler dans une entreprise de transport, on peut vous demander votre permis et votre CAP. Cependant, si vous comptez monter votre propre boîte de transport de marchandises, vous devez faire la demande d’une attestation de capacité de transport. L’attestation à demander est celle de « transport léger de marchandises », si vous comptez sillonner les routes avec un véhicule de moins de 3,5 tonnes.

Pour faire la demande de cette attestation, vous devez déposer votre dossier d’inscription à la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement. Vous devez par la suite suivre une formation de capacité de transport qui est de courte durée et passer l’examen associé. Pour cet examen, les thèmes ne sont pas tous focalisés sur la conduite de véhicules poids lourd. Vous aurez des questions axées sur la gestion d’une entreprise de transport de marchandises.

Créer son entreprise de transport de marchandises

Maintenant que vous avez réussi votre examen et que vous avez votre attestation, vous pouvez vous pencher sur les formalités de création d’entreprise. Vous devez choisir la forme juridique de votre structure, vous occuper de la rédaction des statuts et déposer votre capital à la banque.

Cette société de transport de marchandises ne pourra commencer son activité que quand elle a sa licence de transport. Pour ce faire, vous devez faire parvenir à la DREAL ou à la DRIEA votre demande d’autorisation d’exercice d’une activité de transport de marchandises. Votre dossier doit comprendre :

  • L’original du justificatif de dépôt des fonds,
  • Une photocopie de l’attestation de capacité de transport,
  • Du formulaire CERFA 14557-03 rempli, signé et tamponné par un expert-comptable.

Une fois votre dossier validé, votre structure va être enregistrée au Registre électronique national des entreprises de transport de route. Vous aurez directement une licence provisoire qui sera nécessaire à l’immatriculation au RCS. Avec cette licence provisoire, vous ne pouvez pas encore commencer votre activité. Vous devez attendre que le greffe du tribunal du commerce vous accorde votre extrait K-bis. Il faudra repasser à la DREAL pour présenter ce justificatif d’inscription au RCS pour avoir la licence de transport définitive. C’est quand vous l’avez que vous pourrez débuter légalement votre activité.