Back
Image Alt
passer du tout risque au tiers

Quand passer du tout risque au tiers?

Pour l’assurance de leurs véhicules, les conducteurs ont généralement le choix entre une couverture tout risque et une formule au tiers. Néanmoins, il est assez fréquent de voir certains usagers passer de la première à la seconde tout au long de l’utilisation de leurs véhicules. Quand est-ce que ce changement devient nécessaire ? On vous dit tout dans cet article.

Une dépréciation du véhicule

Pour un véhicule neuf, le choix d’une assurance tout risque est certainement évident. Cependant, lorsque la voiture perd de la valeur avec le temps, avoir une telle couverture n’est plus forcément nécessaire. Généralement, il est conseillé de passer du tout risque au tiers lorsque la cotisation annuelle d’assurance est supérieure à 10 % de la cote du véhicule.

A lire en complément : Quelle est la meilleure protection de carrosserie ?

Vous avez toujours la possibilité d’opter pour des garanties complémentaires pour être assisté en cas de défaillance mécanique de l’auto.

Une diminution de l’usage du véhicule

Lire également : Comment les assurances remboursent une voiture?

Lorsque vous utilisez de moins en moins fréquemment votre véhicule, il serait normal de passer d’une assurance tout risque à une assurance au tiers. Cette réduction de l’usage peut être due à un changement dans votre vie professionnelle, à un déménagement ou à plein d’autres raisons.

Dans ces cas, les risques d’accident à assurer deviennent très minimes. Aussi, si vous vous retrouvez dans une région où la circulation est assez faible, vous pouvez basculer au tiers pour faire des économies sur votre cotisation.

Une situation financière difficile

Le principal avantage d’une assurance tout risque, c’est qu’elle vous protège contre presque tous les dommages que votre véhicule et vous, pourrez subir. Cependant, c’est une couverture assez coûteuse, ce qui pourrait être un problème lorsque vous traversez une phase difficile dans votre vie.

Il faut savoir qu’une assurance au tiers coûte 2 fois moins cher qu’une assurance tous risques. Puisqu’il est illégal de rouler sans cette protection, changer votre couverture pourrait vous permettre d’alléger vos dépenses mensuelles.

Un profil malussé

Pour les conducteurs malussés, la prime d’assurance auto est généralement plus élevée que la moyenne. Réduire votre niveau de couverture en passant du tout risque au tiers pourrait être la solution idéale pour baisser vos mensualités. Aussi, si à cause du malus, votre contrat d’assurance auto est résilié, vous serez probablement dans l’obligation de réduire votre niveau de protection pour en trouver un nouveau.

Pour conclure, retenez que le passage de l’assurance tout risque au tiers peut être nécessaire à divers moments dans votre vie. Vous pouvez le faire lorsque votre voiture vieillit ou lorsque vous ne l’utilisez plus fréquemment. De même, il est possible de changer de contrat lorsque vous devenez un conducteur malussé.