Back
Image Alt

Pourquoi et comment mettre en place la balise canonical?

La balise canonical fait partie intégrante du langage HTML qui permet un repérage rapide et conventionnel de la structure de votre site. Aussi bien par les développeurs que plus tard par les robots d’indexation Google. Sa codification agit au même titre que les balises Hn, ou encore les balises « title » ou « métadescription ». Mais, pourquoi devez-vous la mettre en place et comment y procéder ? Découvrez-le au travers de cet article !

Pourquoi devez-vous mettre en place la balise canonical ?

En réalité, elle sert surtout à indiquer au robot de Google la version de la page à prendre en considération. Ce détail est très important parce que certaines pages d’une plateforme peuvent se ressembler comme deux gouttes d’eau. Pour information, cette balise doit absolument s’inscrire dans votre stratégie SEO si vous voulez améliorer votre référencement. Vous aurez ainsi l’occasion d’exclure les pages presque identiques avec celle que vous voulez positionner sur les moteurs de recherche.

A lire en complément : Conseils pour réussir sa gestion de projet

Comment pouvez-vous mettre en place la balise canonical  ?

Sachez que vu son importance, certains systèmes de gestion de contenu, comme le célèbre WordPress, propose la balise canonical. Soit automatiquement, soit via une extension facile d’utilisation. Alors,

Où placer votre balise ?

Placez votre balise canonical dans la partie < head >  de votre code. La balise prend la forme suivante : < link rel=«canonical» href=« https://votresite.com/page-exemple/ » / >. Ce tag doit être mis non pas sur la page principale, mais sur toutes les pages de contenu dupliqué. Ainsi, les robots ne perdront pas de temps à les auditer et se rendront directement sur la page mère indiquée. Vous épargnez donc votre « budget crawl », pour laisser le temps aux robots d’indexation d’auditer d’autres pages de votre site.

A voir aussi : 10 idées de projets à réaliser avec un poste à souder

Utilisez des URLs absolues

Pour taguer vos URLs avec la balise rel=« canonical », utilisez toujours des URLs absolues. Autrement dit, l’ensemble de votre lien profond incluant les catégories s’il y en a. Prenons le cas de  < link rel =«canonical» href= « https://votresite.com/page-exemple/ » /> au lieu de : < link rel =«canonical» href= « /page-exemple/» />.

Une seule balise canonical par page

Si une page a plusieurs tags canonical, alors Google n’en référencera aucune. .

Optimisez votre sitemap

Seules les pages taguées canonical doivent être placées dans votre sitemap. Après avoir déterminé vos pages et implémenté vos tags, pensez donc à mettre à jour vos URLs dans votre sitemap. De même qu’on a vu précédemment que la traque du duplicate content pouvait aussi améliorer l’expérience utilisateur. On voit à présent que l’usage de la balise canonical a un effet bénéfique sur votre sitemap. Or, on sait qu’un sitemap bien structuré et mis à jour est une garantie que les moteurs de recherche soient bien informés des différentes adresses des pages d’un site.

Quelques erreurs à éviter avec les balises canonicals

Parmi les erreurs courantes que l’on constate en SEO, voici une sélection des mauvais usages les plus casse-tête que vous pourriez rencontrer en utilisant la balise canonical. Dans un premier temps, il y a à placer à la fois un tag rel=canonical et noindex. Il s’agit d’un pléonasme en SEO, car vous indiquez plusieurs fois la même chose. La non-prise en compte de la page dans le crawling. Cela crée une injonction contradictoire pour le robot d’indexation, et signale pour vous que votre vision de la structure de votre site doit encore gagner en précision.

Dans ce cas, priorisez la balise canonical pour réorienter le trafic vers votre page maîtresse. Tout en indexant votre plage dupliquée.

Utiliser la balise canonical pour spécifier une page de langue différente. Si votre site est multilingue, vous devez certainement utiliser une balise Hreflang.

Dans ce cas, il est d’usage de préciser une page canonical dans le même langage que les pages dupliquées. Ou bien dans une langue universelle si cette page n’existe pas dans le même langage.

Les balises « canonical » sont un moyen simple d’éviter le duplicate content en SEO. Lorsque votre site dispose d’un contenu important avec des multiples déclinaisons, il est essentiel de déterminer celles que vous souhaitez mettre en avant vis-à-vis des moteurs de recherche.

Plutôt que de voir ce travail sur la balise canonical comme une contrainte supplémentaire,, faites de ce passage obligé une occasion d’améliorer l’ensemble de votre site. Et de son rayonnement, tant au niveau de votre lectorat que des robots d’indexation.