Back
Image Alt

Réussir ses semis : oui, avec le bon matériel

Le semi est une étape incontournable pour l’obtention des plantules dans le domaine de l’agriculture ou du jardinage. Pour effectuer cette opération, il faudra que vous vous équipiez des matériels adaptés. C’est ainsi que vous allez obtenir satisfaction si vous respectez scrupuleusement le processus de semis. Cet article vous propose des idées afin de réussir votre semi.

Les outils de base indispensables

L’opération de mettre sous terre les graines ou semences nécessite un matériel adéquat afin d’avoir une bonne réussite. Il faut au préalable des outils pour faciliter les semis. Premièrement des contenants qui peuvent être de divers types. Notamment des godets, plaques alvéolées ou terrines. Ceux-ci sont utilisés pour faciliter le repiquage. Puisque les racines des plantules sont fragiles. Par contre, il est recommandé d’utiliser des contenants semi-écologiques.

A lire aussi : Comment trouver son âme sœur ?

En outre, pour faire pousser parfaitement les graines il faut du terreau : une terre enrichie en compost léger et spécial pour le semis. En effet, elle a une texture fine pour permettre d’envelopper la graine et faciliter l’installation des jeunes racines. Par ailleurs l’excès d’humidité entraîne la pourriture des radicelles, c’est pourquoi ce type de terreau est drainant. Il doit être d’abord mis dans un four à 90°C pendants ½ heure pour éliminer les champignons pathogènes.

En plus, les outils tels que le semoir et les étiquettes sont aussi importants pour réussir le semis. La première permet les semis de manière ordonnée et économise les graines. Quant aux étiquettes, elles facilitent la nomenclature des différentes variétés.

A lire en complément : Quelle prise pour Box Internet ?

Un semis réussi passe par la sélection des graines

Selon le type de semis à effectuer, ceci peut se faire à partir d’un grain de fruit, légume ou fleur. Par conséquent, la sélection des graines doit se faire en fonction de vos envies et de la faisabilité de la culture. A cet effet, si vous avez un stock de graines. Il faut vérifier la date de validité et tester leur germination. Ensuite, si vous avez de grosses graines. Cela nécessite de tremper une nuit dans de l’eau à température ambiante. Afin d’accélérer le processus de la germination. C’est ainsi que vous pouvez maintenant effectuer votre semis en question.

Semis : la procédure pour réussir

Une fois que tous les matériels sont disponibles pour un bon semis, il faut passer à l’action. Dans un premier temps il faut disposer vos graines avec un espace d’au moins un centimètre. Pour ce faire, les grosses graines sont enterrées et les plus fines peuvent être disposées directement sur le terreau. Ensuite au début de l’arrosage il faut essayer de conserver l’humidité et garder la chaleur de manière modérée des terreaux. Pour ce faire, il faut poser une feuille de papier journal.

D’autres parts, si les plantules apparaissent, elles doivent être exposées à la lumière du jour. Ceci pour éviter que les jeunes feuilles perdent leurs éclats. Dans le cas où vous devrez déplacer vos semis à l’extérieur, il faut le faire pendant 15 jours (1 à 3h par jour). Une fois les jeunes plantés en place, l’irrigation doit se faire avec beaucoup de précautions. Elle est faite à partir d’un pulvérisateur ou un système de pompe d’arrosage très fin. Ceci pour que la pression qui arrive sur les tiges soit faible.